Une bonne gestion des finances

La mise en oeuvre de ce programme nécessitera deux éléments essentiels : un budget maîtrisé et une équipe au service de la population et auprès des partenaires institutionnels (État, Région, Département, Plaine Commune). Nous voulons établir une relation de confiance avec vous tant elle a manqué au cours du dernier mandat.

Une confiance retrouvée avec vos élus

124 Désigner un élu référent par quartier et mettre en place une réunion tous les deux mois dans un quartier de la ville en présence du maire.
125 Ouvrir un droit au référendum d’initiative locale.
126 Instaurer des critères clairs d’attribution des logements, des subventions et des recrutements
municipaux.
127 Faire un bilan de mandat annuel pour présenter l’avancée de projets et les éventuels freins à leur
mise en oeuvre.
128 Création d’un Comité municipal de suivi des grands travaux.

Une administration exemplaire

129 Mettre en place un système de management bienveillant à l’égard des agents, qui reconnaisse
les compétences et encourage les évolutions de carrière.
130 Faire vivre la charte de la laïcité dans tous les services municipaux et dans le respect du
« vivre ensemble ».
131 Prendre en compte notre responsabilité environnementale dans le fonctionnement des services : flotte de véhicules propres, programme drastique de réduction des déchets, consommation des fluides…
132 Lutter contre toutes les formes de discriminations et la mise en oeuvre d’un plan d’égalité femmes-hommes.

Une gestion exemplaire

133 Inscrire une enveloppe de crédits de l’ordre de 120 à 130 millions d’euros sur la mandature (construction ou reconstruction d’au moins quatre groupes scolaires, plan de rénovation des écoles et des équipements sportifs, augmentation des subventions aux associations et au CCAS…).
134 Élaborer une programmation pluriannuelle qui présentera la trajectoire des finances pour les 6 prochaines années.
135 Recourir de manière raisonnée et responsable à l’emprunt préservant les équilibres et l’autonomie financière de notre ville.
136 Faire appel à l’impôt de manière juste et nécessaire strictement limité au besoin de financement en veillant à ne pas priver brutalement et inutilement de leur pouvoir d’achat les Audoniens.
137 Mobiliser les ressources financières auprès de Plaine Commune, la Région, le Département, l’Etat ou encore les Fonds européens.
138 Associer le plus largement possible les Audoniens et l’opposition municipale : budget participatif ; confier à l’opposition municipale une large place dans l’élaboration du budget. Ainsi la présidence de la Commission des finances lui sera proposée.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×